Le dix kilomètres de l'horloge est ma première course à pied en compétition. J'y reviens donc cette année avec bonheur et quelques connaissances et amis en plus. Il se déroule à Tassin-La-Demi-Lune, commune importante dans l'ouest lyonnais, desservie par le tram train à la gare ...d'Ecully-La-Demi-Lune et... Tassin. Dans cette ville se trouve une horloge monumentale réalisée par des entrepreneurs Tassulinois eux-mêmes. Ils sont fiers de leur horloge. Il peuvent. Lors de cette course on la voit au Km 1, 2, 3,4, 8. Il s'agit donc bien des 10 km de l'Horloge.

24096290

Samedi 10 septembre 2016

En entrant dans cette salle polyvalente à 15h03, j'ai eu un flash... le genre de flash que j'ai quand je rentre chez un nouveau client et qui m'avertit de partir vite en courant....

L'ambiance est assez morose. Les bénévoles sont-ils déjà épuisés? L'empathie n'est pas décelable et cette sensation est amplifiée par la chaleur ambiante. Je prends mon dossard sous un regard hostile et m'enfuit vite. Quant au tee-shirt, je ne l'aie pas eu. Il avait l'air de ne pas vouloir m'en donner un ....tant pis.... c'est le même que l'année dernière. J'eusse aimé recevoir ne serait-ce que les sourires de l'année dernière...

Je rentre à la maison avec une impression mitigée. Il m'ont ôté l'envie de faire cette course. Leurs attitudes étaient sûrement dues à la chaleur ambiante et au fait de prendre l'organisation au sérieux mais là.... Je me laisse une nuit de réflexion pour savoir si je participe ou non aux 10 km de l'horloge.

20160910_160816

Dimanche 11 septembre 2016

Je décide d'ignorer l'attitude de certains bénévoles du samedi aujourd'hui est un nouveau jour. Je pense à Aurélie, Amel, Elise et son amoureux que je peux à tout moment croiser. Je sors de chez moi sans femme et enfant, pour une fois. Elle font une matinée mère-fille Je prends le Métro D puis le tram train de l'ouest lyonnais, tandis que tous les autres coureurs présents dans le metro prennent un bus en direction de Tassin. Je fais le choix du confort. Je croise le regard d'un runner. J'y reviendrais à la fin.

Arrivé à 8h30 je regarde "sans regarder" le départ des 5 km. C'était interessant certes, mais je privilégiais la confection d'une bulle virtuelle pour me concentrer et ne pas me stresser inutilement. J'aurais du regarder attentivement! Aurélie était au départ du 5 km et non du 10 km. Dommage.

Je m'approche du stand de Jocteur 1 heure avant ma course. Je fais des photos, je dis à l'employé que j'ai un blog et il me laisse gouter plein de tartes aux pralines. Merci monsieur vous êtes un chic type.

20160911_104218

je continue à ne rien faire et à lézarder devant l'école Leclerc. Le futur gagnant et le top 10 font leurs gammes. Ce n'est pas le même monde. Leur préparation est spécifique et longue. Ils ne laissent rien au hasard. Je me lève un moment, dépose mon sac à la consigne où deux jeunes oeuvrent toute la matinée.... de très bons bénévoles.. eux...

Je m'échauffe 20 minutes. à la fin j'aperçois une fille qui me rappelle une photo que j'ai vu sur Instagram. Amel! Elle est venu encourager Aurélie et moi et.. d'autres. J'ai trouvé ça super sympa de sa part. Elle est positive, optimiste (ce qui est pareil) toujours le sourire. Merci Amel pour ces encouragements aux moments clés.

Départ

Au départ de la course, je suis assez loin de la ligne de départ, cela m'agace, mais vu le monde, je ne me plainds pas. Je reste dans ma bulle et continue à m'échauffer.

20160911_104241

Course

C'est parti! Je cours aussi vite que possible. j'arrive au kilometre 1 avec 4 minutes et 27 secondes.... 20 secondes à doubler des gens. ça pompe mon énergie. Km 2 l'horizon se dégage 8 minutes 46 soit 4 minutes 20 au kilomètre ça va mieux. Je perds du temps comme prévu à la boucle de l'avenue du général Leclerc. Il faut relancer je tiens jusqu'à la 20 ème minute. Meeeerdeee j'explose 2 minutes trop tôt. L'année derniere, je suis passé en 23 minutes 15 au km 5 là je suis à 23 minutes 05. je vais faire le même temps, c'est une certitude maintenant. Il commence à faire chaud. Ce trajet me tape sur le systeme. Les virages obligent aux relances dans les lignes droites ce qui fait perdre de l'énergie que je n'ai plus sachant que la température a encore augmenté. Je ne sais plus où j'en suis. je ne regarde plus ma montre. Au km 8 et au km 9 je dis donc merci à Amel car grâce à ses encouragements j'ai pu tenir l'allure. km 10 même pas une accélération, j'en suis incapable. Je termine en 48 minutes 58 secondes soit 10 secondes de plus que l'année dernière sur le même parcours.

20160911_104851

Le positive split

Ravitaillement de tarte pralines eau et fruits secs à la fin. Tout va bien. Je vais rechercher mon sac à la consigne. Je ne trouve pas les douches, personne ne sait où elles sont. Je me change près de la gendarmerie.
Je dis au revoir à Amel, aaah Aurélie a, en réalité, fait le 10km ... re-zut... je la verrai un autre jour. Je me dirige vers la gare. Je repense à ma stratégie de course. Le positive split. Il s'agit de courir plus vite la première partie de course et moins vite la deuxième. Cette stratégie n'est viable que si l'on est costaud et qu'il y a un écart moindre entre la première et la deuxieme partie de course. C'est donc impossible ,en réalité suicidaire, pour un coureur lambda sur marathon, bizarre sur semi marathon, et de l'ordre de la facétie sur 10 km. Autant être clair, c'est nul comme stratégie gagnante. Je l'ai adopté car je conçois les 10 km du mois de septembre comme une préparation et non pas comme un objectif. Cette stratégie m'a permis de battre mon record sur 10 km et sur 5 km d'1 minute, mais elle ne permet pas de progresser à long terme. Mais je ne regrette rien, ça forge le mental. Je ne vais pas la réaliser à Mâcon. L'objectif avoué étant d'être à l'aise en toutes circonstances sur 10 km. Et puis... l'equal split ( à la même allure tout le temps) c'est monotone voire chiant..... terriblement efficace ... ok... mais chiant... je vais revenir en negative split.

Finalement l'impact de la tarte aux pralines?

Il est bénéfique!!! Le sucre ingéré m'a permis de bien faire mon échauffement. Le positive split lié à des conditions défavorables m'ont fait perdre quelques secondes c'est tout. Allez chez Jocteur ile barbe/Tassin/ Lyon. c'est très bon ( non je ne suis pas payé par eux... j'aimerais bien)

A dans 6 jours pour le 10 km de Mâcon. ou le semi marathon. à voir....

20160911_091011

Le tram-train

Le runner Nicolas avec qui j'ai sympathisé a beaucoup aimé cette course, ton dossard c'était 383? Je n'ai pas eu la présence d'esprit de te demander ta prochaine course. On se reverra mec ;) à bientôt.

20160911_112722

Thierry.