Les 10 Km de Caluire

    Ce dimanche 16 octobre a eu lieu une course d'athlétisme de 10 Km dans la ville de Caluire-et-Cuire.

    Si j'avais ma petite voix de commentateur des années 50 je vous aurais dit que dans le temps Cuire était un quartier de Lyon comme la Croix-Rousse, mais que l'évolution de l'urbanisme dans les années 1700 en a décidé autrement. Mon ancien propriétaire était une source intarissable sur le sujet alors je peux bien vous gonfler deux secondes avec :). En gros les 10 Km de Caluire font une boucle entre Caluire et Cuire.

 

Je me suis bien entrainé, mes séances de fractionnées n'étaient pas mauvaises ces dernières semaines.

IMG_20161014_090631

 

Compte tenu du parcours roulant, la performance devrait être au rendez-vous. Bon... là forcément sur la photo vous ne le voyez pas mais faites moi confiance c'est très plat. Comme en Bresse.

20161015_171653

 

  Le vendredi après midi, j'ai été cherché mon certificat médical, l'ancien arrivant à échéance le jour de la course.J'ai même demandé au club s'il l'accepterait.

 Mon âge avançant, le super docteur m'a fait passer un électrocardiogramme et n'a décelé aucun problème. Tant mieux. On parle de mes crises d'asthme (je n'en ai eu qu'une dans ma vie et c'était ... aux dix km de Caluire l'année dernière) j'y reviendrais à la fin du compte rendu.

 

                                                                                     Une course de club. Une vraie. 

 

20161015_175519

         Le samedi, pendant que la famille va à la vogue aux marrons de la croix rousse, je vais récupérer mon dossard. Dans un gymnase tout ce qu'il y a de plus classique. Je monte les escaliers, effectue mes démarches et j'entends les bénévoles crier "1200 ème. Bravo madame c'est gratuit pour vous."  Et là je me dis: si seulement c'était moi. L'ambiance est assez tendue mais ils restent tous souriants. Le nombre de participants me parait bien plus élevé que l'année dernière et je me demande s'ils vont assurer niveau organisation...

20161015_194005

Le tee shirt est très beau, un peu comme celui de semi de Mâcon. Je note même des similitudes dans la façon d'aborder cet évènement entre les deux clubs. 

RACEDAY

     Le jour de la course, je me la joue tranquille vraiment trop tranquille, je laisse passer un métro je prends mon temps... j'arrive à 10h10 la cata pas le temps pour un échauffement correct en vue d'une performance vu que la course est à 10h30. C'est foutu. Je croise, fitenbasket (de son pseudo sur instagram), un super coureur qui descends régulièrement sous la barre des 40 minutes. On discute un peu, on s'est déja vu hors contexte running. Il va être le pacer d'un de ses amis sur cette course.  Je lui dit également que je souhaitais faire 48 minutes.

Arrivé au Gymnase, Il y a la queue pour la fouille des sacs, pour les toilettes, pour tout. mais ça roule bien. Je suis impressionné par tout ce qu'ils ont mis en place. Après tout ce n'est pas la première édition de cette course. 

Je fais un échauffement sommaire de 8 minutes en accélérant sur une petite montée, et je m'installe au milieu de la foule des runners bien plus dense que l'année dernière. 

 

C'est parti.

L'année dernière j'étais à fond au KM1/ Ici j'ai passé la première borne à 6 minutes et 03 secondes. J'ai laissé les gens me dépasser me bousculer... on perd trop d'énergie à faire cela. C'était ma première erreur l'année dernière. Voilà, elle n'est pas renouvelée. 

Entre le km 2 et 5 il y avait des faux plats que j'avais oublié. C'est sûr que les trucs durs, on préfère ne pas s'en rappeler. Deux jours plus tôt sur Instagram j'avais dit à Joanna qu'il n'y avait que du plat sur ce circuit... pardon Joanna ;)

Je souffre un peu, aborde la voie verte et, à ma grande surprise, je vois une mini-foule massée de part et d'autres du chemin, après le mini-pont. C'est comme si j'étais Lance Armstrong, un testicule en plus et sans vélo, applaudi par une foule en délire.  Au Km 5 je vois 23 minutes. Grr je pensais aborder la deuxième partie de course avec 24 minutes au KM 5.... J'accelère un peu tout de même. J'aperçois le maillot d'une fille.. EA MACON. Le club est venu à Caluire, c'est la première fois que je les vois vers Lyon. Une autre fille a un strap énorme sur la jambe. Elle commence à hyperventiler en criant une peu comme dans un film Olé olé. Je ne sais pas si elle a abandoné mais c'est probable...

 

La suite du parcours est un bout de la voie verte que l'on a déja emprunté. Deux vieux  assis se moquent de nous car on a pas la même fraicheur que lors du premier passage. La petite foule ammassée est moins compacte et à droite on peut déja apercevoir les coureurs en terminer en mois de 40 minutes dans le stade. On tape dans les mains des petits qui encouragent comme l'année dernière... ça booste vraiment les gamins!!!

Fin de course et record personnel

KM 8 je suis dans un bon tempo, je sais exactement où je vais accélerer: devant les deux bénévoles du KM9 qui, comme l'année dernière, encore avec vaillance, encouragent les runners. Arrivé sous l'arche de départ au KM 9,5 il y a toujours cette fausse joie d'en terminer mais non... L'arrivée est au Stade Pierre Bourdan. Je me fais violence et termine en allure en dessous de 4 minutes au kilomètre. 47 minutes 59 secondes noooon 48 minutes. J'ai battu mon record en étant pas au mieux, sans un bon echauffement. merci la piste d'athlé!

Je croise FitenBasket qui est un peu décu par son chrono mais la fusée est encore allée très très vite comme son acolyte de course. Il me demande mon temps et je lui montre mon chrono. Il sourit.

20161016_114934


On s'avance vers le ravitaillement. Je le perd de vue, je reste un peu pour voir l'arrivée de Charlotte et Joanna, deux sportives rencontrées grâce à instagram.

Et là je paye la montée en température, je suis beaucoup trop habillé, la transpiration ne s'évacue pas je ne me sens pas bien. J'en lève une couche. Dans le noir ce matin, je me suis trompé de tee shirt, celui là n'évacue rien du tout. Je récupere mon sac au Gymnase, je croise Eric, Daniela et ... oow un vertige? non, ça va je sors pour prendre l'air et là je me prend un shoot de fumée de cigarette en pleine poire. Déclenchement d'une gêne respiratoire. Même erreur que l'année dernière mais cette fois si j'ai la ventoline  sur moi. La cigarette c'est mal v'voyez? Fumer peut tuer.

Anecdote lunaire 

Après avoir parlé à un petit de 10 ans qui pensait que j'avais gagné la course (ahaha), je décide de quitter Caluire à pied pour rejoindre Cuire (oui ok c'est la même ville mais j'aime bien embrouiller les lecteurs) .

 

Près de l'arrêt nommé depot de Cuire du  bus 38 un homme et sa copine discute, il est 11h 49. Il est barbu comme un runner et elle est du type girl next door... Grosse erreur d'appréciation, La fille le questionne sur le pourquoi d'un couteau dans sa poche... il ne répond pas. Je change de trottoir rapidement.... Il n'y avait pas lieu d'appeler la police.  Il sont là. Il y a au moins 15 policiers sur un très petit périmètre. Vite. Je m'éloigne d'eux.

Je rentre chez moi à bord du C1, bus spacieux. l'après-midi je vais à l'anniversaire d'une amie. Mmmh les gâteaux. 

 

Si on compare mes résultats à ceux de l'année dernière, j'ai peut-être mal géré mes habits; mais sur le plan de la performance et des liens créés je me suis pas mal débrouillé. 

Collage_2016_10_17_08_20_35_1_

J'ai couru 30 secondes plus vite. mais avec un nombre de participants plus grand j'ai perdu 50 places par rapport à l'année dernière. 

 

Super course à l'année prochaine AS Caluire ;)